Publié le 19 avril 2019 à 14h32 (il y a 3 mois environ) dans « Disparition / Décès »
Le Conseil départemental rend hommage à Moussa HAMADA
Moussa HAMADA aussi connu sous le nom de Moussa Cavani.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

C'est avec tristesse que le Conseil départemental a appris le décès de Moussa HAMADA aussi connu sous le nom de Moussa Cavani, qui nous a quitté ce samedi 13 avril 2019 à l’hôpital de Mamoudzou, à l’âge de 55 ans. Les obsèques ont eu lieu le dimanche à Choungui, le village qui l’a vu grandir et ont réunissant beaucoup de monde. On pouvait voir une file de voitures sur une dizaine de kilomètres, de Choungui à Kani-kéli.

Père de 4 enfants et grand père de 7 petits enfants qu’il a toujours aimés et chéris de son vivant, il a été d‘abord formateur au CFA pendant de nombreuses années, avant de poursuivre sa carrière au Conseil départemental en qualité de responsable de la sécurité et de l’entretien de l’ensemble des services du Conseil départemental, après la décentralisation en 2004. Il avait sous sa responsabilité plus de 700 agents (gardiens, femmes de ménage, jardiniers et agents de sécurité), jusqu’à la création des unités de gestion où il a vu son effectif diminué. Il était également Adjoint au maire à Kani-kéli de 1989 à 1995.

Ses proches collaborateurs ont en mémoire les qualités humaines de Moussa Cavani, notamment son dévouement au service du Département. Fervent défenseur du respect de la hiérarchie, il veillait à ce que ses équipes puissent travailler dans de bonnes conditions. Certains de ses collaborateurs en témoignent…

Ourfane M CHINDRA (chef d’équipe jardinage et proche du défunt) : « J’ai travaillé avec Moussa pendant plusieurs années et j’ai le souvenir d’un homme très ouvert. Son combat pendant toutes ces années était le respect de la hiérarchie, la rigueur et le travail en équipe. C’était un homme de terrain, qui prenait toujours le soin de vérifier le travail qu’il confiait à ses équipes. »

Askalane OUSSENI (Chef d’équipe entretien espace vert) : « Je travaillais avec Moussa depuis 2005, il m’a nommé chef d’équipe et je gérais avec lui les quatre services (ménage, gardiennage, jardinage et sécurité) qu’il avait sous sa responsabilité avec beaucoup de sérieux et de rigueur. Il veillait à ce que ses agents soient formés. D’ailleurs j’ai pu bénéficier de deux formations sur le management des équipes. Et ces formations m’ont permis de m’organiser autrement et de mener à bien mes missions. »

Kamal MADI OUSSENI : « J’ai assuré l’intérim de chef de service maintenance, pendant plusieurs mois, et j’avais sous ma responsabilité Moussa Cavani. C’était un homme de caractère qui savait s’imposer et en même temps, pouvait être très proche de ses équipes. Je regrette que cet homme tant respecté soit parti si tôt. »

Marthe ABDULLAH : « J’ai débuté ma carrière auprès de Moussa en septembre 2006 et j’ai beaucoup appris avec lui au niveau professionnel et humain. Cet homme se battait pour que le principe de la hiérarchie soit respecté. Pour lui, les plus méritants devaient être récompensés et ceux qui devaient être sanctionnés l’étaient, pour ainsi éviter l’anarchie. D’ailleurs, il était respecté par tous et son service était bien cadré. C’était un homme de terrain, un grand animateur de groupe, qui veillait à ce que ses équipes puissent travailler avec les moyens nécessaires. »

Saïd Ibrahim : « Moussa a été mon formateur de 1996 à 1998, puis mon collègue de travail de 2002 jusqu’à son départ vers l’au-delà. Il est parti sans que je puisse lui dire au revoir. C’était un homme honnête qui disait les choses comme il se doit, il fait d’ailleurs partie des personnes qui m’ont aidé à construire ma vie. Qu’il repose en paix Moussa Cavani et que la terre lui soit légère et la porte de paradis lui soit également ouverte. »

Haffidhou Abidi MADI (Chef du service maintenance & entretien) : « Moussa était un rassembleur, qui savait animer les groupes sur le site et ainsi donner envie aux agents d’aimer leur travail. Il imposait le respect de la hiérarchie. »

La famille de Moussa HAMADA, Moussa Cavani, enfants, frères, sœurs, mères et pères : « Le départ de notre cher Moussa nous affecte profondément. Dans ces moments très douloureux, nous appelons à maintenir la mémoire de cet homme généreux et disponible, cet homme serviable et sincère, cet homme réfléchit et combatif, cet homme admirable et humble. Les mots nous manquent pour définir l’estime que nous avons envers notre cher défunt. A vos côtés, il a toujours servit pour l’intérêt général, nous le savons et nous en somme fier. Continuons ensemble son combat, soyons digne et fier de sa personne. Notre héritage repose sur ce qu’il nous a enseigné, sur ce qu’il nous a apporté de son vivant. Préservons-le collectivement. Repose en paix Papa et veille sur nous pour qu’à jamais nous soyons digne de ton passage sur terre. Affectueusement. Samir MOUSSA CAVANI Pour toute sa famille. »

Toute l'actualité


Conseil départemental de Mayotte
8, Bd Halidi Sélémani - BP 101
97600 Mamoudzou
Mayotte (YT)
Tél. : 0269 66 1000