Publié le 19 novembre 2019 à 16h17 (il y a 1 moi environ) dans « Schéma d’aménagement régional »
"Maore Messo", la tournée du SAR est passée par La  Réunion
Une centaine de personnes a été invitée à se projeter dans 30 ans, à exprimer ses besoins et ses espoirs, conviée par la Délégation de Mayotte à La Réunion (DMR), dans le cadre de l'élaboration du SAR..
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

À l’occasion des ateliers du SAR, une partie de l’équipe en charge du projet a fait le déplacement sur l’île Bourbon pour rencontrer les Mahorais de La Réunion.

Conviée par la Délégation de Mayotte à La Réunion (DMR), la centaine de personnes a été invitée à se projeter dans 30 ans, à exprimer ses besoins et ses espoirs. Le chef de projet SAR, Ismaël Zoubert a introduit la matinée d’échanges avec la présentation de ce document qui pose les ambitions et enjeux pour Mayotte d'ici 2050 dans tous les domaines : infrastructures, services, logements, formation, emplois... lorsque la population du 101ème département sera estimée à 500.000 habitants.

Dans le public, des hommes et femmes, venus des quatre coins de La Réunion : étudiants, actifs, chômeurs et retraités, de tout âge et à l'image des Mahoréunionnais. Ils ont pu poser des questions et donner leur avis sur les orientations proposées par l’institution. Les techniciens du CD976 se sont engagés à tenir compte de ces contributions lors de la formalisation du SAR.

Des témoignages sont venus enrichir le débat et l'on retiendra la volonté de tous de voir Mayotte se développer, un point souvent mis en avant par le public comme condition de retour. Ce que les intervenants ont souhaité faire passer comme message c'est que ce développement ne pourra se faire qu'avec l'implication de tous, y compris la diaspora. "Soyez fiers de votre territoire" a lancé le géographe Saïd Saïd Hachim, administrateur du système d’information géographique.